BIOGRAPHIE

LOGO BAYARD-NIZET

 

Accueil 

 

Edition 

 

Catalogue 

 

Compositeurs 

 

Gravure 

 

MyPartitor

 

Polices
 


Oeuvres éditées 

Compositeurs 

Georges Antoine 

Paul Barras 

Tiziano Bedetti 

Michel Béro 

Jean-Louis Cadée 

Leonello Capodaglio 

Yves Carlin 

Dominique Charle 

Thierry Chleide 

Marcel Cominotto 

Roger Cornelis 

Mathieu Debaar 

Christian Debecq 

Firmin Decerf 

Paul Detiffe 

Berthe di Vito-Delvaux 

Georges Dubois 

Albert Dupuis 

Luc Dupuis 

Michel Fourgon 

Pierre Froidebise 

Maurice Guillaume 

André Jadot 

Mathieu Jodin 

André Klenes 

Lucien Lambotte 

Louis Lavoye 

Michel Leclerc 

Guillaume Lekeu 

Jean-Luc Lepage 

Alain Levecq 

Pierre Liémans 

Albert Lomba 

Guy-Philippe Luypaerts 

Anne Martin 

Raymond Micha 

Marian Mitea 

Onofrio Palumbo 

Désiré Pâque 

Jean-Dominique Pasquet 

Carlos Peron Cano 

René Potrat 

Henri Pousseur 

Jean Rogister 

Paul Rouault 

Paul Sana 

Edouard Senny 

Claude Siquiet 

Philippe Verkaeren 

Patrick Wilwerth 

Pirly Zurstrassen 

  Jean-Louis CADÉE (St Mandé 1952)

Jean-Louis Cadée est né le 11 mai 1952 à St Mandé (France). Il a étudié le piano, le clavecin, l'orgue, la percussion, l'harmonie, le contrepoint, l'analyse musicale, l'orchestration et la composition. Intéressé dès son plus jeune âge par l'architecture religieuse, il a visité un grand nombre d'abbayes, de cathédrales et d'églises, " témoins vivants de notre civilisation". Après une visite de la cathédrale de Nevers, il a composé " Symphonie pour une Cathédrale ", et a rassemblé sa réflexion dans son ouvrage " Musique sacrée et Architecture religieuse en Occident ". Son catalogue compte plus de 85 œuvres, dont 2 symphonies, 7 concertos pour divers instruments, des œuvres de musique de chambre, des œuvres vocales et chorales, des œuvres pour orgue, pour percussion, etc. Jean-Louis Cadée s'intéresse également à l'utilisation d'un orgue expressif au toucher, pour lequel il a mis au point une nouvelle notation musicale.  Son écriture musicale est variée. Elle est post-sérielle, aléatoire, utilisation de micro-intervalles (¼ de tons), de gammes non-tempérées (livre d'orgue), espace sonore lisse, intégration de l'espace, mais également classique (concertos, chorals, …)

Philippe Bayard